VOTICK, PLATE-FORME UNIVERSELLE D’OPINION, ÉTEND SON CHAMP D’ACTION

Solution Magazine

Votick a choisi le comme plate-forme d’hébergement et d’échanges et ambitionne d’autres scénarios d’implémentation : outil d’e-learning, de team building, voire de sondages publics ouverts à tous.

Au départ, en 2012, un système de voting pour succéder aux systèmes radiofréquence pas toujours fiables et, surtout, lourds à déployer et à maintenir. Axel-Sacha Timmermans, à l’origine du projet, constate aussi, sur base de sa propre expérience, que les coûts des solutions traditionnelles sont élevés et que l’on reste dépendant de techniciens. Quant aux SMS surtaxés, ils sont à proscrire.

L’idée ? «Permettre d’utiliser de simples GSM ou smartphones pour participer à des sessions dynamiques de votes en interne dans le cadre privé de sondages, d’enquêtes ou d’évaluations en temps réel», explique Axel-Sacha Timmermans. Profitant de la migration partielle du métier vers les nouvelles technologies, Votick a voulu, en exploitant toutes les fonctionnalités de bases du secteur, se démarquer de la concurrence avec des spécificités uniques (types de questions, chatting, url courtes, scoring, export et partage,…)

Ainsi, Votick repose sur une plateforme publique de référence universelle d’opinions (permanent pool) à la disposition de différents publics cibles : sociétés de sondage et de marketing, entreprises en direct comme outils de communication externe afin de sonder la réputation de leur marque, groupes médias…

Votick permet d’utiliser toute mesure de cotation, d’avis, d’opinion grâce à des interfaces simples, mais aussi de faire participer interactivement aux décisions communautaires en exprimant instantanément (anonyme/ identifié) les choix des audiences.

ANIMER, INTERAGIR…

Si, d’emblée, Votick intéresse les organisateurs de congrès, de conférences et d’événements, le département HR d’une entreprise l’utilisera sous forme d’outil de vote, de quizz, également comme outil d’évaluation, par exemple dans le cadre d’ateliers, de team-building, de training-coaching, de business game… Le champ d’application est large. Votick permet aussi de capturer les opinions de campagnes flash, servant alors d’outil de cotation dans le cas d’études de marché, d’enquêtes de satisfaction, d’enchères, de concours…

A l’épreuve, Votick remplit pleinement son rôle : animer des réunions en permettant aux participants d’interagir plus aisément, que ce soit pour un sondage temps réel, un quiz, la formulation d’un avis, des échanges avec les orateurs… En termes de support, un laptop suffit ou une tablette, un smartphone, voire un simple GSM. Il n’est même pas nécessaire d’installer une appli sur le terminal ! Tout s’effectue via un navigateur qui permet d’accéder à la solution dans le cloud (hébergée chez OVH). Seule condition sine qua non, côté société ou organisateur d’événement : créer un compte. «Ageas a ainsi fait appel à Votick pour un quizz musical, pour des événements en ressources humaines, Promothea pour l’élection des Caïus, plus l’Awex et d’autres organisations et entreprises dans différents secteurs», se félicite Axel-Sacha Timmermans.

LE POTENTIEL DE VOTICK EST INFINI

L’évolution de Votick passera vraisemblablement par l’analytique, à savoir l’analyse des données récoltées,poursuit Axel-Sacha Timmermans. Outre les opérations ponctuelles, le système pemet d’établir des tendances au fil du temps; il permet aussi de partager de l’information. Votick pourrait aussi connaître une extension comme outil de communication interactive, par exemple dans le cadre d’animation de manifestations sportives, pour impliquer l’audience avant, pendant et après l’événement. Il peut s’agir d’un petit concours, voire un challenge pendant un match. Aux spectateurs, Votick pourrait ainsi demander de désigner le meilleur joueur de la partie. On pourrait associer étroitement les sponsors…»

Des immanquables «prix du public» aux sondages localisés (via QR codes avec Mobyfree), la réflexion s’oriente aussi dans le futur à des utilisations citoyennes du concept (via Voxline) ainsi que l’exploitation d’une plate-forme centrale de sondages publiques multi-thèmes… Le potentiel de Votick est infini, c’est juste une question d’imagination

Alain de Fooz
Editeur
Solutions Magazine